Bienvenue en Corrèze!

Une année de silence plus tard, le temps nécessaire pour un nouveau départ, je reprends la plume.

Le déménagement en Corrèze du sud en février 2017, la découverte de ce nouvel environnement sauvage et plein de promesses, la préparation du potager, la plantation d’arbres fruitiers, tout cela a rempli mon espace temps.

« Non, rien de rien, non je ne regrette rien… »; c’est exactement ce que je me dis chaque jour depuis 9 mois (le temps d’une re-naissance). Vivre dans la campagne profonde, dans un décor naturel protégé est un ressourcement inépuisable. A moi de le garder intact et de le dynamiser, de l’améliorer et de le faire perdurer.

Pour cela il existe des outils.

Tout d’abord la permaculture: retrouver et appliquer les principes d’une organisation pleine de bon sens (1), se réapproprier le savoir ancestral, étayé par les découvertes récentes, sur la vie des arbres et des plantes sauvages (2), comprendre l’interaction du tout et surtout, surtout s’ingérer le moins possible, laisser vivre la nature dans un total épanouissement (ni taille, ni tonte, ni coupe).

Puis la non-consommation: éradiquer nos habitudes de consommateurs soumis à des pulsions d’achat incontrôlées, ne pas acheter ce qui ne peut pas être recyclé et recycler ce qui peut l’être (tendre à zéro déchet), produire pour devenir plus autonome et fuir les produits industriels (et leur cortège de produits chimiques) et les grandes surfaces.

Et enfin l’hygiénisme qui, comme en permaculture, propose un modèle où l’être humain met à disposition de son corps juste ce dont il a besoin et s’abstient de s’ingérer dans les processus de régénération du corps. En un mot, ne rien faire qui pourrait entraver la bonne marche de la nature (3).

La compréhension de tous ces principes est encore marginale dans la population. Je suis stupéfaite de voir à quel point la population dans les campagnes subit de plein fouet la course à la consommation, surtout sur le plan alimentaire, avec son cortège habituel d’obésité et de maladies. Je pensais trouver un monde plus ancré dans le respect de la vie, je me trompais lourdement. Mon association « Hygiène de Vie et Régénération » a encore de beaux jours devant elle (malheureusement)!

Pascale

 

 

(1) Voir le site « permacultureagroécologie » de Damien et ses vidéos sur youtube

(2) Voir les ouvrages et les vidéos de Francis Hallé, véritable ode aux arbres (vous ne regarderez plus jamais les arbres de la même façon)

(3) Voir tous mes articles en lien avec l’hygiénisme sur ce blog

Publicités

Dépossédé(e)s de nos droits et de nos devoirs

La génération de mes parents (en partie) et de mes grands-parents (surtout) assumait pleinement leur vie. Ils fabriquaient les ustensiles et meubles dont ils avaient besoin ou les faisaient fabriquer à proximité par les artisans, famille ou amis. Ils produisaient leur nourriture et ce qu’ils ne produisaient pas ils l’achetaient (très peu) ou le troquaient à proximité.

Ils fabriquaient leurs vêtements (couture, tricot) ou les faisaient fabriquer par leur plus proche entourage. Ils construisaient leur maison et tous les locaux à usage professionnel seuls, en famille, avec des amis ou, pour les plus riches, faisaient travailler les maçons, charpentiers à proximité.

L’éducation des enfants était confiée en partie à l’école, mais aussi aux parents (bien sûr) et aux grands-parents, parfois aux frères et sœurs plus grands, oncles et tantes, cousins, voisins, voisines,…tout le monde donnait sa contribution, même minime, et créait un environnement sécurisant et épanouissant pour l’enfant. Il n’était jamais seul.

C’était une vie communautaire où les différends se réglaient à l’amiable, où tout le monde se connaissait, partageait, s’entraidait. Le gaspillage était hors la loi et on ne laissait pas un homme à la rue. Cette vie communautaire villageoise remplissait son rôle à merveille, personne n’était seul (sauf si c’était son désir le plus cher et il était respecté), personne n’était indifférent à l’autre. Chacun connaissait ses droits et ses devoirs, et se faisait rappeler à l’ordre s’il dépassait les limites acceptables.

J’ai vécu toute mon enfance dans un village basé sur ces principes et j’ai énormément appris. Tout le monde travaillait beaucoup, même les enfants, avec la satisfaction du travail bien fait, utile et reconnu,  la retraite et la sécurité sociale n’existaient pas ou peu, chacun prenait grand soin de sa santé et de celle de ses proches comme d’un trésor inestimable. Même parmi la population vieillissante, j’ai connu peu de personnes atteintes de maladies graves et les enfants poussaient comme des champignons après un jour de pluie!

Et puis on a commencé à nous décharger de nos devoirs et par là même de nos droits. D’abord l’éducation des enfants prise en charge entièrement par l’éducation nationale de plus en plus jeune (dès 3 ans) et de plus en plus tard (25 ans et plus), puis l’alimentation prise en charge par le monde industriel, puis notre santé prise en charge par le système médical, même notre mort est prise en charge!

Revers de la médaille, nous avons de moins en moins de droit de regard,  de pouvoir de décision à tous les niveaux de ces systèmes! Nous passons à la moulinette, rentrons de force dans le moule, sommes dispensés de tout, y compris du droit à la parole! Et malheur à celui ou celle qui résiste au mouvement. Deux exemples parmi tant d’autres: les parents qui ne veulent pas faire vacciner leurs enfants scolarisés sont traités de parents indignes et certains ont même vu leurs enfants leur être retirés et placés…Une personne atteinte d’un cancer et qui refuse le protocole de soins (chimio et radiothérapie entre autres poisons) est soumise à des pressions physiques et morales inouïes!

Alors, devant ce constat alarmant, il est grand temps de résister, de s’unir face à l’adversité, de s’entraider. Comment? En reprenant les rênes de notre vie,  en assumant nos devoirs envers nous-mêmes et nos proches, que ce soit au niveau de la santé (réapprendre une hygiène de vie correcte),ou au niveau de l’éducation en réapprenant à penser par nous-même et en éduquant nos enfants dans ce sens, en réapprenant à dire non avec fermeté et ténacité sans se laisser démonter par la peur, en respectant ses besoins et ceux des autres. Cessons de fuir, cessons d’avoir peur, reprenons nos droits ET nos devoirs. Tout cela relève entièrement de nos compétences et nous les avons, même si on veut nous fait croire le contraire!

Mais sans une bonne santé, rien n’est possible. Et c’est la première étape à franchir en nous affranchissant des discours alarmants sur les carences, des publicités sur les produits miracles, des mensonges de l’industrie agro-alimentaire, etc… Reprenons à la base. Notre outil sera l’hygiènisme et sa simplicité de mise en oeuvre et de compréhension. Réapprenons à manger simple, vivant, cru; des fruits mûrs et de saison, des légumes crus et cuits, des jus maison. Réapprenons à vivre posément; du repos, du sommeil, de l’activité physique modérée afin de nous faire décrocher de toutes nos addictions et de ne plus nous faire manipuler.

Reprenons notre vie en main avec nos droits et nos devoirs.

 

Pascale

 

 

Les meilleurs remèdes gratuits par Michel DOGNA (1)

Voilà une liste de remèdes de secours absolument naturels, gratuits, faciles à mettre en place et…époustouflants.

J’ai testé depuis plusieurs années l’efficacité du chlorure de magnésium en de multiples occasions (reminéralisation en magnésium en cas de coup de fatigue début printemps/début automne surtout, brûlures et plaies infectées surtout sur mon chat non castré), celle de la chaleur (en cas de douleurs menstruelles, le fait de poser ses mains bien chaudes sur le bas-ventre pendant une 1/2 heure est également efficace) et bien d’autres (voir les articles du blog sur les médicaments naturels comme l’huile de ricin, l’huile de millepertuis, l’argile). A vous d’expérimenter, de vous faire votre opinion et ensuite de transmettre!

 

ANGINE – APHONIE :

  • Arrêtez de vous emmitoufler le cou avec un gros cache-col (pire : rouge) comme vos grand-mères vous ont appris, vous aggravez votre cas en entretenant un bouillon de culture par le chaud humide. Au contraire, dégagez votre cou, il doit rester au frais !
    Compresse froide autour du cou (à refroidir toutes les 5 à 7 minutes)
    Séance : 20 minutes. Soulagement immédiat.
    Vous pouvez en plus sucer des glaçons, voire des crèmes glacées pour les gourmands.

ARYTHMIES CARDIAQUES

  • Clapping chinois : frappez (gentiment) l’ensemble du dos de la personne, un coup par seconde, poing fermé, poignet souple. S’attarder vers la région des vertèbres dorsales D2/D3 ou sur des zones créant des frissons agréables.
    En plus, demandez à la personne de faire des apnées prolongées, poumons pleins. Habituellement, le résultat est obtenu en quelques minutes.

BRONCHITE

  • Méthode macrobiotique : enveloppement du thorax avec une serviette éponge très chaude et humide pendant 21 minutes, en renouvelant l’eau chaude toutes les 7 minutes. Vous pouvez améliorer cette technique en infusant du gingembre râpé dans l’eau (c’est moins barbare que le cataplasme à la moutarde, et tout aussi efficace).

BRÛLURES

  • Chlorure de magnésium : à toujours avoir dans les bagages (vente en pharmacie). Versez un sachet de 20 grammes dans 1 litre d’eau et maintenez en permanence un pansement humide sur la brûlure. La douleur cesse immédiatement et le poil repousse sur des brûlures du troisième degré.

COLITE – COLIQUES

  • Capillothérapie : placez une serviette mouillée très chaude sur le ventre et bouillotte par dessus (pour éviter le refroidissement de la serviette). Séance : 20 minutes, soulagement immédiat.

CONJONCTIVITE – BLÉPHARITE

  • Phytothérapie : récoltez une pincée de feuilles de géranium Robert des balcons, fraîches ou sèches. Versez-en 5 g dans 50 ml d’eau, faites bouillir 4 minutes, laissez infuser 10 minutes puis tamponnez l’œil avec du coton imbibé de la décoction toutes les 2 heures. Soulagement dans la journée.

CONSTIPATION OPINIÂTRE (du voyageur)

  • Chlorure de magnésium : buvez ½ verre de la préparation (20g/litre) et attendez 15/20 minutes. On peut aussi couper grossièrement au couteau un suppositoire dans une savonnette – de préférence du savon de Marseille.

COUP DE SOLEIL

  • Tuyau de naufragés en mer : faites des ablutions avec votre propre urine sur les brûlures (peut servir aussi en préventif). Cela donne une bonne odeur de foin à la peau.

CRISE CARDIAQUE (en attendant les secours)

  • Si vous êtes seul, sans assistance : toussez en permanence et respirez profondément. Cela crée un massage du cœur. Bougez le moins possible.
  • Si vous êtes chez vous et accompagné : avalez en parallèle 2000 mg d’Aspegic,
    et absorbez, si possible, un peu d’eau miellée toutes les 5 minutes, ou même du Coca-Cola (shoot de sucre). La douleur devrait cesser.
    Si vous pouvez, faites des enveloppements bien chauds du thorax (avec serviettes humides bien chaudes).

CRISE DE FOIE

  • Capillothérapie : appliquez une serviette mouillée très chaude sur le foie, devant et derrière, à droite. Réchauffer la serviette toutes les 6/7 minutes. Séance : 20 minutes, soulagement immédiat.

GASTRALGIES

  • Capillothérapie : appliquez une serviette mouillée très chaude sur l’estomac et réchauffez la serviette dans l’eau chaude toutes les 7 minutes. Séance : 20 minutes, soulagement immédiat.

HERNIE HIATALE
Elle est due à un rétrécissement de l’œsophage, ce qui crée une poche au-dessus de l’estomac. Elle peut entraîner : douleur, reflux gastrique, accélération cardiaque.

  • Manipulation :
    – Partez de la pointe du triangle costal, bas du sternum (haut de l’estomac).
    – Appuyez fortement avec le bout des doigts des deux mains superposées.
    – Inspirez à fond.
    – Glissez en profondeur les doigts vers le bas en suivant la côte G.
    – Recommencez plusieurs fois (résultat immédiat).

MAL DE VOITURE DES ENFANTS (nausée – vomissements)

  • Astuce populaire : placez une branche de persil sur la poitrine (effet immédiat).

MYCOSE AUX PIEDS

  • Badigeonnez avec l’urine du matin (résultat garanti).

ONGLES INCARNÉS – pour éviter la chirurgie
Les bords en coin de l’ongle s’enfoncent en poussant dans la chair, ce qui provoque une inflammation et une grande douleur.

  • Technique :
    Prenez un cutter et faites des rainures longitudinales sur le dessus de l’ongle ; on peut aussi râper le dessus de l’ongle.
    Explication : l’ongle, au lieu de pousser vers l’extérieur, va mettre toute sa vitalité à se réparer et pousser en épaisseur de façon à reprendre sa forme initiale.

En 1 seule fois, le problème peut être résolu. Le lendemain il n’y a plus de douleur.

OTITES

  • Méthode Gardelle : compresse chaude sur l’oreille + compresse froide autour du cou. Changez toutes les 5 minutes. Séance : 20 minutes. Soulagement immédiat et guérison définitive en 1 ou 2 séances.

Nota : ceci ne marche pas pour les otites d’été contractées dans l’eau de mer sur les plages polluées. Là, il faut procéder à une désinfection nasale. Un produit de pharmacie qui marche bien : OTRIVIN

PIQÛRE D’ABEILLE OU GUÊPE

  • Remède des campagnes : appliquez du cérumen d’oreille sur la piqûre, même très peu, après avoir enlevé le dard (la douleur disparaît instantanément).

PLAIES INFECTÉES

  • Chlorure de magnésium : 1 sachet de 20 gr/litre (en pharmacie). Maintenez en permanence un pansement humide. Soulagement rapide de la douleur. L’infection régresse rapidement.

POUSSÉE DE TENSION

  • Clapping chinois : frappez sans brutalité l’ensemble du dos, 1 coup par seconde, poing fermé, poignet souple. Habituellement, résultat en quelques minutes.

RÈGLES DOULOUREUSES

  • Capillothérapie : appliquez une compresse chaude sur le ventre pendant 20 minutes (soulagement immédiat).

SÉQUELLES AVC : hémiplégie, paraplégie, aphasie.

  • Méthode Gardelle : appliquez une vessie de glace sur la tête avec un linge interposé et une compresse chaude sur le ventre avec une bouillotte par dessus. Trois séances d’une heure tous les jours, jusqu’à obtenir un résultat.

SINUSITE

  • Méthode populaire : faites chauffer du vinaigre de cidre, respirez-le au-dessus de la casserole quelques secondes, 3 à 4 fois dans la journée. Résultat en 2 à 3 jours maximum. Ne pas oublier que le problème vient toujours d’une intoxication intestinale.

TACHYCARDIE

  • Clapping chinois : frappez doucement l’ensemble du dos, 1 coup par seconde, poing fermé, poignet souple. S’attarder vers la région des vertèbres dorsales D2/D3 ou sur des zones créant des frissons agréables. Habituellement, résultat en quelques minutes.

TIQUE : comment la faire sortir en 20 secondes
Ne surtout pas tirer sur la tique : d’abord, vous n’arriverez à rien et de plus, elle va se vider dans votre sang avec le risque, si elle est infectée, de vous transmettre la borréliose (maladie de Lyme).

  • Méthode d’un médecin : imprégnez un coton de savon liquide et posez-le sur la tique. La tique va s’accrocher au coton ou elle va s’asphyxier et sortir d’elle-même.

TOUX OPINIÂTRE

  • Méthode de grand-mères : achetez un ou deux navets, coupez la tête et la racine. Côté tête, creusez un puits sur 1/3 de la profondeur du navet, percez du haut en bas avec une tige à brochettes ou une aiguille à tricoter, remplissez le puits de sucre de canne de préférence, placez le navet sur un verre étroit, consommez le sirop au fur et à mesure de la distillation. Remettez du sucre si nécessaire (plus efficace que tous les sirops du commerce).

ULCÈRE DE L’ESTOMAC

  • Buvez un jus de pomme de terre crue, plusieurs verres par jour (meilleur remède).
(1) Le site de Michel DOGNA , formateur, écrivain, journaliste, lanceur d’alerte, est une mine d’informations absolument remarquable quand on veut se soigner naturellement et éviter les « erreurs » et les errances de la médecine officielle. (www.micheldogna.fr)

Annulation conférence du jeudi 2 Juin 2016

La conférence du jeudi 2 Juin, dernière conférence de l’année, est annulée.

Le blog demeure, l’association « Hygiène de Vie et Régénération » existe toujours mais elle va déménager en province à la rentrée prochaine.

C’est un peu, beaucoup, la suite logique de cette aventure. La recherche des meilleures conditions de vie propres à l’être humain, la volonté affichée d’expérimenter une meilleure santé et une meilleure régénération m’ont conduit inévitablement à déménager vers un lieu de vie plus sain, un habitat plus grand pour mettre en place plusieurs projets qui me tiennent à cœur.

Tout d’abord la permaculture: produire soi-même son alimentation, en protégeant l’environnement, en respectant nos rythmes de vie, entourés de nature et d’animaux, dans le respect de tous, puis peut-être produire pour les autres, qui sait? Je suis accompagnée et soutenue par ma fille, Lison, âgée de 23 ans, qui s’impliquera dorénavant à plein temps avec moi dans ce projet. Et c’est magnifique!

Un second projet est d’organiser des stages de formation à la naturopathie hygiéniste, aux plantes médicinales et, plus tard, à la permaculture. La retraite, ce sera pour plus tard!

L’association vivra encore longtemps et, je l’espère, fera de nouvelles émules dans cette nouvelle région, nous agirons en conséquence.

Je vous dis à bientôt sur ce blog pour de nouvelles informations sur les plantes, sur la permaculture et sur ce chemin de vie régénérant et fabuleusement constructif que je dois à ma rencontre avec un homme exceptionnel, Thierry CASASNOVAS, du site Regenere qui m’a montré le chemin. Merci à toutes et tous qui me suivez.

Pascale

Conférence du jeudi 3 Mars 2016

Notre rendez-vous du mois de Mars sur le thème de l’alimentation se tiendra comme à l’accoutumée à Orry La Ville, place du 18 Juin 1940, Salle des Rencontres, au rez-de-chaussée le JEUDI 3 MARS à 19h00.

« Ton aliment sera ton médicament » a dit Hippocrate. De fait l’alimentation est à l’origine de la plupart de nos problèmes de santé actuels.

Avec l’avènement de l’ère industrielle il y a plus de 100 ans, l’avènement des lobbys mondiaux alimentaires, pharmaceutiques et autres il y a 50 ans, nous avons perdu de vue l’essentiel et on nous a fait croire que nous pouvions « avaler » n’importe quoi. Notre responsabilité envers nous-mêmes et nos enfants implique de reprendre les rènes de notre santé, d’éradiquer tous les poisons de notre alimentation, de détoxifier notre organisme pour lui redonner la main, car il est le seul maître à bord.

Arrêtons de nous faire manipuler, retrouvons le chemin de la régénération.

Venez nombreux!

Pascale

 

 

Conférence du jeudi 4 Février 2016

La conférence de Janvier ayant été annulée, nous reprendrons le sujet prévu, soit « les outils naturels au quotidien« , lors de la conférence du 4 Février.

Nous évoquerons l’argile et l’huile de ricin (pour les soins en interne et externe), le brossage de la peau (pour l’élimination) et le massage (pour le bien-être), la mono-diète et le jeûne partiel (pour le repos digestif), la respiration (pour l’oxygénation), l’activité physique, l’alimentation vivante, les plantes et les jus.

Je vous retrouverai avec plaisir, comme d’habitude, à 19h00 au rez de chaussée de la Salle des Rencontres, place du 18 juin à Orry La Ville. CONFÉRENCE GRATUITE.

Conférence du jeudi 3 Décembre 2015

« Approche de la physiologie humaine pour une meilleure compréhension de soi »

Quels sont les besoins du corps, quels sont les équilibres à respecter, quel est le mode de vie optimum, quelle est l’alimentation idéale? Pourquoi sommes nous arrivés actuellement à un niveau de santé aussi déplorable? Changer ses choix de vie en toute connaissance de cause.

 

Rendez-vous le jeudi 3 Décembre de 19h00 à 20h30 à Orry La Ville, place du 18 Juin, Salle des Rencontres, rez de chaussée. CONFÉRENCE GRATUITE

Conférence du jeudi 5 novembre

« La mise en place d’un mode de vie adapté au corps humain en toute simplicité »

Petite introduction spécifique sur les plantes.

Je vous donne rendez-vous le jeudi 5 Novembre à 19h00 à Orry, Salle des Rencontres, rez-de-chaussée. Conférence gratuite.

Durant cette conférence j’aborderai les différentes étapes nécessaires pour passer d’un mode de vie « courant »aliénant et inapproprié à un mode de vie simple, efficace et adapté au métabolisme de l’être humain, et ceci d’une façon simple et progressive.

A bientôt!

 

Pascale

 

Dates conférences saison 2015/2016

Jeudi 1er Octobre 2015 

Les bases de l’hygiénisme ou les outils pour revenir à un état de santé normal

Jeudi 5 Novembre 2015

La mise en place d’un mode de vie adapté au corps humain en toute simplicité

Jeudi 3 Décembre 2015

Approche de la physiologie humaine pour une meilleure compréhension de soi

Jeudi 7 Janvier 2016

Les outils naturels à adopter au quotidien

Jeudi 4 Février 2016

Les plantes à consommer sans modération

Jeudi 3 Mars 2016

Alimentation vivante : pourquoi manger des fruits et légumes crus

Jeudi 7 Avril 2016

Démystifier le système actuel et ses pièges

Jeudi 12 Mai 2016

Quelles sont les principales sources de pollution à éviter, quelles sont les sources d’énergie à rechercher

Jeudi 2 Juin 2016

La régénération est au bout du chemin

Les conférences se tiennent à Orry La Ville, Salle des Rencontres place du 18 Juin, rez de chaussée chaque 1er jeudi du mois de 19h à 20h30. Conférences GRATUITES

Pour me contacter : 06 87 89 46 61

Pascale