Bienvenue en Corrèze!

Une année de silence plus tard, le temps nécessaire pour un nouveau départ, je reprends la plume.

Le déménagement en Corrèze du sud en février 2017, la découverte de ce nouvel environnement sauvage et plein de promesses, la préparation du potager, la plantation d’arbres fruitiers, tout cela a rempli mon espace temps.

« Non, rien de rien, non je ne regrette rien… »; c’est exactement ce que je me dis chaque jour depuis 9 mois (le temps d’une re-naissance). Vivre dans la campagne profonde, dans un décor naturel protégé est un ressourcement inépuisable. A moi de le garder intact et de le dynamiser, de l’améliorer et de le faire perdurer.

Pour cela il existe des outils.

Tout d’abord la permaculture: retrouver et appliquer les principes d’une organisation pleine de bon sens (1), se réapproprier le savoir ancestral, étayé par les découvertes récentes, sur la vie des arbres et des plantes sauvages (2), comprendre l’interaction du tout et surtout, surtout s’ingérer le moins possible, laisser vivre la nature dans un total épanouissement (ni taille, ni tonte, ni coupe).

Puis la non-consommation: éradiquer nos habitudes de consommateurs soumis à des pulsions d’achat incontrôlées, ne pas acheter ce qui ne peut pas être recyclé et recycler ce qui peut l’être (tendre à zéro déchet), produire pour devenir plus autonome et fuir les produits industriels (et leur cortège de produits chimiques) et les grandes surfaces.

Et enfin l’hygiénisme qui, comme en permaculture, propose un modèle où l’être humain met à disposition de son corps juste ce dont il a besoin et s’abstient de s’ingérer dans les processus de régénération du corps. En un mot, ne rien faire qui pourrait entraver la bonne marche de la nature (3).

La compréhension de tous ces principes est encore marginale dans la population. Je suis stupéfaite de voir à quel point la population dans les campagnes subit de plein fouet la course à la consommation, surtout sur le plan alimentaire, avec son cortège habituel d’obésité et de maladies. Je pensais trouver un monde plus ancré dans le respect de la vie, je me trompais lourdement. Mon association « Hygiène de Vie et Régénération » a encore de beaux jours devant elle (malheureusement)!

Pascale

 

 

(1) Voir le site « permacultureagroécologie » de Damien et ses vidéos sur youtube

(2) Voir les ouvrages et les vidéos de Francis Hallé, véritable ode aux arbres (vous ne regarderez plus jamais les arbres de la même façon)

(3) Voir tous mes articles en lien avec l’hygiénisme sur ce blog

Publicités

Les meilleurs remèdes gratuits par Michel DOGNA (1)

Voilà une liste de remèdes de secours absolument naturels, gratuits, faciles à mettre en place et…époustouflants.

J’ai testé depuis plusieurs années l’efficacité du chlorure de magnésium en de multiples occasions (reminéralisation en magnésium en cas de coup de fatigue début printemps/début automne surtout, brûlures et plaies infectées surtout sur mon chat non castré), celle de la chaleur (en cas de douleurs menstruelles, le fait de poser ses mains bien chaudes sur le bas-ventre pendant une 1/2 heure est également efficace) et bien d’autres (voir les articles du blog sur les médicaments naturels comme l’huile de ricin, l’huile de millepertuis, l’argile). A vous d’expérimenter, de vous faire votre opinion et ensuite de transmettre!

 

ANGINE – APHONIE :

  • Arrêtez de vous emmitoufler le cou avec un gros cache-col (pire : rouge) comme vos grand-mères vous ont appris, vous aggravez votre cas en entretenant un bouillon de culture par le chaud humide. Au contraire, dégagez votre cou, il doit rester au frais !
    Compresse froide autour du cou (à refroidir toutes les 5 à 7 minutes)
    Séance : 20 minutes. Soulagement immédiat.
    Vous pouvez en plus sucer des glaçons, voire des crèmes glacées pour les gourmands.

ARYTHMIES CARDIAQUES

  • Clapping chinois : frappez (gentiment) l’ensemble du dos de la personne, un coup par seconde, poing fermé, poignet souple. S’attarder vers la région des vertèbres dorsales D2/D3 ou sur des zones créant des frissons agréables.
    En plus, demandez à la personne de faire des apnées prolongées, poumons pleins. Habituellement, le résultat est obtenu en quelques minutes.

BRONCHITE

  • Méthode macrobiotique : enveloppement du thorax avec une serviette éponge très chaude et humide pendant 21 minutes, en renouvelant l’eau chaude toutes les 7 minutes. Vous pouvez améliorer cette technique en infusant du gingembre râpé dans l’eau (c’est moins barbare que le cataplasme à la moutarde, et tout aussi efficace).

BRÛLURES

  • Chlorure de magnésium : à toujours avoir dans les bagages (vente en pharmacie). Versez un sachet de 20 grammes dans 1 litre d’eau et maintenez en permanence un pansement humide sur la brûlure. La douleur cesse immédiatement et le poil repousse sur des brûlures du troisième degré.

COLITE – COLIQUES

  • Capillothérapie : placez une serviette mouillée très chaude sur le ventre et bouillotte par dessus (pour éviter le refroidissement de la serviette). Séance : 20 minutes, soulagement immédiat.

CONJONCTIVITE – BLÉPHARITE

  • Phytothérapie : récoltez une pincée de feuilles de géranium Robert des balcons, fraîches ou sèches. Versez-en 5 g dans 50 ml d’eau, faites bouillir 4 minutes, laissez infuser 10 minutes puis tamponnez l’œil avec du coton imbibé de la décoction toutes les 2 heures. Soulagement dans la journée.

CONSTIPATION OPINIÂTRE (du voyageur)

  • Chlorure de magnésium : buvez ½ verre de la préparation (20g/litre) et attendez 15/20 minutes. On peut aussi couper grossièrement au couteau un suppositoire dans une savonnette – de préférence du savon de Marseille.

COUP DE SOLEIL

  • Tuyau de naufragés en mer : faites des ablutions avec votre propre urine sur les brûlures (peut servir aussi en préventif). Cela donne une bonne odeur de foin à la peau.

CRISE CARDIAQUE (en attendant les secours)

  • Si vous êtes seul, sans assistance : toussez en permanence et respirez profondément. Cela crée un massage du cœur. Bougez le moins possible.
  • Si vous êtes chez vous et accompagné : avalez en parallèle 2000 mg d’Aspegic,
    et absorbez, si possible, un peu d’eau miellée toutes les 5 minutes, ou même du Coca-Cola (shoot de sucre). La douleur devrait cesser.
    Si vous pouvez, faites des enveloppements bien chauds du thorax (avec serviettes humides bien chaudes).

CRISE DE FOIE

  • Capillothérapie : appliquez une serviette mouillée très chaude sur le foie, devant et derrière, à droite. Réchauffer la serviette toutes les 6/7 minutes. Séance : 20 minutes, soulagement immédiat.

GASTRALGIES

  • Capillothérapie : appliquez une serviette mouillée très chaude sur l’estomac et réchauffez la serviette dans l’eau chaude toutes les 7 minutes. Séance : 20 minutes, soulagement immédiat.

HERNIE HIATALE
Elle est due à un rétrécissement de l’œsophage, ce qui crée une poche au-dessus de l’estomac. Elle peut entraîner : douleur, reflux gastrique, accélération cardiaque.

  • Manipulation :
    – Partez de la pointe du triangle costal, bas du sternum (haut de l’estomac).
    – Appuyez fortement avec le bout des doigts des deux mains superposées.
    – Inspirez à fond.
    – Glissez en profondeur les doigts vers le bas en suivant la côte G.
    – Recommencez plusieurs fois (résultat immédiat).

MAL DE VOITURE DES ENFANTS (nausée – vomissements)

  • Astuce populaire : placez une branche de persil sur la poitrine (effet immédiat).

MYCOSE AUX PIEDS

  • Badigeonnez avec l’urine du matin (résultat garanti).

ONGLES INCARNÉS – pour éviter la chirurgie
Les bords en coin de l’ongle s’enfoncent en poussant dans la chair, ce qui provoque une inflammation et une grande douleur.

  • Technique :
    Prenez un cutter et faites des rainures longitudinales sur le dessus de l’ongle ; on peut aussi râper le dessus de l’ongle.
    Explication : l’ongle, au lieu de pousser vers l’extérieur, va mettre toute sa vitalité à se réparer et pousser en épaisseur de façon à reprendre sa forme initiale.

En 1 seule fois, le problème peut être résolu. Le lendemain il n’y a plus de douleur.

OTITES

  • Méthode Gardelle : compresse chaude sur l’oreille + compresse froide autour du cou. Changez toutes les 5 minutes. Séance : 20 minutes. Soulagement immédiat et guérison définitive en 1 ou 2 séances.

Nota : ceci ne marche pas pour les otites d’été contractées dans l’eau de mer sur les plages polluées. Là, il faut procéder à une désinfection nasale. Un produit de pharmacie qui marche bien : OTRIVIN

PIQÛRE D’ABEILLE OU GUÊPE

  • Remède des campagnes : appliquez du cérumen d’oreille sur la piqûre, même très peu, après avoir enlevé le dard (la douleur disparaît instantanément).

PLAIES INFECTÉES

  • Chlorure de magnésium : 1 sachet de 20 gr/litre (en pharmacie). Maintenez en permanence un pansement humide. Soulagement rapide de la douleur. L’infection régresse rapidement.

POUSSÉE DE TENSION

  • Clapping chinois : frappez sans brutalité l’ensemble du dos, 1 coup par seconde, poing fermé, poignet souple. Habituellement, résultat en quelques minutes.

RÈGLES DOULOUREUSES

  • Capillothérapie : appliquez une compresse chaude sur le ventre pendant 20 minutes (soulagement immédiat).

SÉQUELLES AVC : hémiplégie, paraplégie, aphasie.

  • Méthode Gardelle : appliquez une vessie de glace sur la tête avec un linge interposé et une compresse chaude sur le ventre avec une bouillotte par dessus. Trois séances d’une heure tous les jours, jusqu’à obtenir un résultat.

SINUSITE

  • Méthode populaire : faites chauffer du vinaigre de cidre, respirez-le au-dessus de la casserole quelques secondes, 3 à 4 fois dans la journée. Résultat en 2 à 3 jours maximum. Ne pas oublier que le problème vient toujours d’une intoxication intestinale.

TACHYCARDIE

  • Clapping chinois : frappez doucement l’ensemble du dos, 1 coup par seconde, poing fermé, poignet souple. S’attarder vers la région des vertèbres dorsales D2/D3 ou sur des zones créant des frissons agréables. Habituellement, résultat en quelques minutes.

TIQUE : comment la faire sortir en 20 secondes
Ne surtout pas tirer sur la tique : d’abord, vous n’arriverez à rien et de plus, elle va se vider dans votre sang avec le risque, si elle est infectée, de vous transmettre la borréliose (maladie de Lyme).

  • Méthode d’un médecin : imprégnez un coton de savon liquide et posez-le sur la tique. La tique va s’accrocher au coton ou elle va s’asphyxier et sortir d’elle-même.

TOUX OPINIÂTRE

  • Méthode de grand-mères : achetez un ou deux navets, coupez la tête et la racine. Côté tête, creusez un puits sur 1/3 de la profondeur du navet, percez du haut en bas avec une tige à brochettes ou une aiguille à tricoter, remplissez le puits de sucre de canne de préférence, placez le navet sur un verre étroit, consommez le sirop au fur et à mesure de la distillation. Remettez du sucre si nécessaire (plus efficace que tous les sirops du commerce).

ULCÈRE DE L’ESTOMAC

  • Buvez un jus de pomme de terre crue, plusieurs verres par jour (meilleur remède).
(1) Le site de Michel DOGNA , formateur, écrivain, journaliste, lanceur d’alerte, est une mine d’informations absolument remarquable quand on veut se soigner naturellement et éviter les « erreurs » et les errances de la médecine officielle. (www.micheldogna.fr)

L’argile et l’huile de ricin, deux produits de soin

« Nous ne saurions faillir à suivre la Nature ;
le souverain précepte est de se conformer à elle ;
il y a là tout un art de vivre. »
(Montaigne)

L’argile

Vous avez sûrement entendu parler des soins par l’argile en externe (nettoyage de la peau, aide à la guérison des boutons, compresses d’argile chaude sur les entorses et les fêlures, sur les endroits douloureux en général en apaisement). Mais l’argile est aussi très utile en interne. Il suffit de verser un peu d’argile (un tiers de cuillère à café par exemple) dans un verre d’eau froide, de laisser reposer le mélange environ un quart d’heure (certains la laissent toute la nuit), de bien mélanger et d’avaler le tout une fois par jour, ou bien, encore plus simple, de « manger » l’argile: je remplis une petite cuillère d’argile, humecte mon doigt et le trempe dans la poudre pour la déguster ainsi.

Il existe plusieurs sortes d’argile (blanche, verte,…). Je me sers personnellement de l’argile blanche en interne. Je trouve que le goût en est plus « supportable » mais c’est juste une affaire de goût. Le principal est de la choisir la plus pure possible.

L’argile en interne a pour effet d’attirer les déchets toxiques de l’organisme et de les évacuer. Dans les pays où l’eau de consommation courante n’est pas traitée, l’argile va protéger le système digestif des « poisons » présents dans l’eau.

Jade Allègre est médecin humanitaire depuis des décennies et elle se sert de l’argile pour soigner les cas de dysenterie surtout chez les enfants. Elle sauve des centaines de vies. Elle va soigner dans tous les pays, même les plus déshérités, et elle-même prend de l’argile en prévention. Ces soins en interne par l’argile lui permet de ne jamais attraper la fameuse « tourista » ni autre désagrément.

C’est en suivant les vidéos de Thierry Casasnovas, mon formateur, que j’ai découvert Jade Allègre et les bienfaits de l’argile. Si vous pouvez prendre le temps de visionner la vidéo « Jade Allègre, l’homme et l’argile » sur youtube, vous aurez toutes les infos! De même vous pouvez télécharger sur internet le livret de 20 pages, extrait du livre de Raymond Dextreit intitulé « l’argile qui guérit »sur le site « lhomme.et.largile.free.fr ». Raymond Dextreit a soigné avec l’argile pendant des dizaines d’années et son expérience est exceptionnelle.

L’huile de ricin

L’huile de ricin est une huile végétale extraite par pression à froid des graines de ricin. Le ricin (arbuste originaire d’Afrique)) est produit surtout en Inde, mais aussi au Brésil et en Chine. La récolte des graines se fait manuellement car elles ne mûrissent pas toutes en même temps. Avant la seconde guerre mondiale, l’huile de ricin était utilisée comme lubrifiant par l’industrie automobile dans les moteurs à combustion interne. Par tradition, en cosmétique, l’huile de ricin sert à lisser et protéger les cheveux, surtout les cheveux fins et frisés (c’est mon cas!) et à renforcer les cils.

Mais l’huile de ricin a bien plus d’avantages. Connue en pharmacie comme purgatif (elle était utilisée à très fortes doses comme instrument de torture sous Mussolini…), elle permet surtout la guérison d’innombrables maux. Son nom latin « palma christi »(la main du Christ) vient d’un usage ancestral remontant à 4 000 ans et avère ses qualités thérapeutiques innombrables, reprises par Edgar Cayce. Selon le Dr Carey, médecin américain, qui soignait de multiples cas avec l’huile de ricin «  les problèmes que résout l’huile de ricin vont de l’appendicite à la sclérodermie, en passant par les syndromes douloureux, les glissements de disques vertébraux, l’hyperactivité, les tumeurs, les nausées, les tintements d’oreille, etc.

Apparemment « l’huile de ricin a pour effet de stimuler l’activité des courants lymphatiques tout en favorisant l’élimination de substances toxiques des cellules de la région où elle a été appliquée »(1). Là où la compresse imprégnée d’huile de ricin est appliquée, l’organisme va mobiliser ses forces pour guérir la zone concernée. Exemple d’une cystite : en laissant une compresse imbibée sur la zone de la vessie toute une nuit, les douleurs s’apaisent et l’acidité des urines diminue. Ma fille l’a expérimenté avec succès à plusieurs reprises.

Le prix d’achat de l’huile de ricin bio est modique (environ 20 euros le litre sur Amazon) et j’ai pu ainsi aider à soulager bien des maux chez moi et dans mon entourage. Maintenant à vous d’expérimenter!

 

(1) source: « masantenaturelle.com » chronique santé