Brossage de la peau et massage

Le brossage de la peau et le système lymphatique

Tout le monde connait le système veineux du corps (capillaires, veines, artères par ordre de grandeur). A l’instar du système veineux chargé d’apporter oxygène et nutriments à chacune de nos cellules, nous possédons dans notre corps un second système, parallèle au système veineux, chargé d’emporter les déchets, toxines et cellules mortes hors de l’organisme vers les émonctoires (portes de sortie): c’est le système lymphatique.

Le système lymphatique est constitué  de liquide interstitiel (lymphe) qui baigne chaque cellule, de vaisseaux lymphatiques remplis de lymphe qui parcourent tout l’organisme et de ganglions lymphatiques, véritables entrepôts de stockage des déchets.La lymphe est un liquide épais et visqueux, non propulsé par le cœur comme le sang. Pour que la lymphe circule, le corps doit se mettre en mouvement et c’est là que réside, entre autre, toute la nécessité de faire une activité physique régulière pour faire bouger notre lymphe et donc évacuer nos déchets.

système lymphatique

système lymphatique

Hormis l’activité physique, un autre outil intéressant pour activer la circulation de la lymphe, comme celle du sang, est le brossage de la peau.

Le brossage de la peau s’effectue à l’aide d’une brosse en « poils » végétaux ou animaux.

trois tailles de brosse

trois tailles de brosse

Le brossage du corps entier prend environ 1/2 heure mais on peut choisir, si peu de temps disponible, de ne brosser que le visage, que les jambes, etc…Le brossage se pratique sur une peau sèche, par mouvements rotatifs, en allant vers les ganglions lymphatiques situés principalement  au niveau du cou, au milieu du thorax, aux articulations du coude, de l’épaule (aisselle), du genou, de la jambe (aine) et au niveau de l’abdomen.

Etapes à suivre (voir schéma du corps avec système lymphatique ci-dessus)

. Pour les jambes, commencer par brosser les doigts de pied, le dessous et le dessus du pied, la cheville, toujours en mouvements rotatifs, de bas en haut, puis brosser (lisser) de bas en haut, du doigt de pied à la cheville, sur toute la surface du pied. Quand le pied est brossé, brosser en mouvements rotatifs le mollet sur toutes ses faces, jusqu’au genou, en remontant de bas en haut, puis lisser, toujours de bas en haut. Quand le pied et le mollet sont brossés, brosser en mouvements rotatifs la cuisse sur toutes ses faces, jusqu’à l’aine, en remontant de bas en haut, puis lisser, toujours de bas en haut.

Procéder ainsi pour les deux jambes.

. Pour les bras, commencer par brosser les doigts de la main, le dessus de la main, la paume, le poignet,  en mouvements rotatifs, de bas en haut, puis brosser (lisser) de bas en haut, du doigt au poignet sur toute la surface. Ensuite faire de même pour l’avant-bras et le haut du bras jusqu’à l’aisselle.

. Pour le visage, procéder sur la partie droite du visage puis sur la partie gauche. Commencer par brosser le front, en mouvements rotatifs, cette fois de haut en bas, en descendant sur la joue, la mâchoire et le cou, puis lisser de haut en bas, du front au cou. Brosser le nez, le tour de la bouche.

. Pour le dos, brosser par mouvements rotatifs les épaules, du cou vers l’aisselle. Brosser la partie haute du dos jusqu’à la taille, en partant du milieu du dos (colonne vertébrale) vers les côtés. La brosse à manche long est indispensable si vous procédez seul(e). Puis lisser de l’épaule à l’aisselle, de la colonne vertébrale à l’aisselle.

Le devant du thorax est fait en sens inverse puisque les ganglions lymphatiques se trouvent au milieu du thorax. Brosser en mouvements rotatifs du bras vers le milieu du thorax, brossage doux sur les seins, de la pointe du sein vers l’aisselle pour le côté externe et de la pointe du sein vers le milieu des seins pour le côté interne. Lisser de même.

. Pour le bas du dos, brosser par mouvements rotatifs,de haut en bas, de la taille vers les fesses, puis de la colonne vertébrale vers les côtés et l’abdomen. Lisser de même. Brosser les fesses.

. Pour l’abdomen, brosser par mouvements rotatifs du côté vers le nombril, puis lisser,  puis brosser autour du nombril, puis lisser de haut en bas, des seins vers l’aine.

Le brossage est complet.

Vous aurez compris que le but du brossage est de faire remonter la lymphe des extrémités vers les zones de stockage de déchets que sont les ganglions. Le brossage active en même temps la circulation veineuse puisque les vaisseaux sanguins et lymphatiques sont côte à côte, et il permet une meilleure élimination des peaux mortes donc une peau plus saine et douce, d’où de multiples avantages. Le brossage peut être quotidien. En cas de peau irritée, pratiquer un brossage le plus doux possible, avec des poils les plus doux possibles, mais ne vous privez en aucun cas de cet outil.

Les massages

Les massages sont connus et utilisés depuis la nuit des temps mais nous les avons redécouvert, nous Européens, comme un outil de santé il y a une ou deux décennies seulement. Face à un stress en augmentation avec toutes ses conséquences sur la santé, le recours aux massages est un bienfait.

Le brossage de la peau que je viens de décrire s’apparente à un massage. Son effet est tonique et il est à privilégier le matin.

Il y a aussi le massage hydrique utilisé pendant les cures thermales. L’hydrothérapie est une source de bienfait pour tout l’organisme; elle stimule la circulation veineuse, lymphatique, a un pouvoir relaxant et bien sûr hydrate le corps (1).

Le massage manuel a largement mérité sa place dans les soins naturels. Il a l’avantage d’être accessible à tous puisqu’il suffit d’avoir quelques connaissances (comme pour le brossage de la peau) sur la façon de procéder. Le schéma ci-dessus du système lymphatique peut vous y aider. De nombreux petits livres existent pour en découvrir toutes les vertus.

Masser son enfant, son compagnon, sa compagne, apporter de la détente est à la portée de toutes et tous. C’est un outil trop souvent négligé dans le soin à l’autre et il vaut largement mieux que toutes les drogues pharmaceutiques que l’on prend pour dormir, pour se détendre, …

Il faut savoir que le massage manuel a un atout particulier supplémentaire: il favorise dans le corps la production d’ocytocine, que l’on appelle souvent l’hormone du plaisir mais qui est surtout l’hormone de l’adaptation au stress et qui régule le niveau de sensibilité à la souffrance. L’ocytocine est produite par la glande pituitaire située dans la partie cervicale.

Nous sommes à l’heure actuelle des organismes très congestionnés surtout dans la partie intestinale mais autant dans la partie cervicale. Qui dit partie cervicale congestionnée dit système endocrinien(ou hormonal), dont la pituitaire, congestionné. L’atout du massage sera aussi de relancer la production d’hormones. Quand on sait que la fonction hormonale régule absolument toutes les fonctions, volontaires ou involontaires, du corps humain, on comprend la valeur de tout ce qui peut la favoriser. Les massages en font partie.

(1) L’hydratation du corps est souvent mal comprise. Apporter de l’eau au corps ne résout pas le problème de la déshydratation. Un corps déshydraté est un corps acidifié et non un corps en manque d’eau. La seule solution est dans l’apport maximum de minéraux au corps par une alimentation riche en nutriments (fruits mûrs et juteux, légumes colorés et mûrs mangés crus, jus de fruits maison et légumes verts).

Publicités